Famille

Quatre moyens de couper le contact

"Un pas et un autre, l'air était lourd et sa respiration difficile. La brume l'empêchait de voir devant elle, et les larmes coulaient sur son visage. Elle était blessée et même meurtrie mais elle continuait à avancer. Etourdie, presque insensible, avec un grand espoir dans le cœur, elle marchait tout doucement sans apercevoir le trou béant devant ses yeux... Elle y est tombée, écrasée... Vous êtes engagée dans une liaison sans futur ? Penina Lechem dans une colonne décisive

| 03.09.16 | 22:59
Quatre moyens de couper le contact
Elle avait 14 ans, c'était une adolescente douce et gaie. Elle portait un chapeau de paille, était vêtue d'une robe fleurie et elle tenait à la main une bouteille d'eau. Elle rebondissait, espiègle, libre de toute inquiétude.
 
Tout à coup, de nulle part, la vue d'un chemin long et sinueux l'intrigua. «Je me demande ce qui se trouve au bout de ce chemin. Je crois que je vais y jeter un coup d'œil » s'est dite la jeune fille.
 
Dès ses premiers pas dans le sentier, elle a découvert des fleurs multicolores spectaculaires. « Impressionnant » pensait-elle avec admiration, se penchant et respirant leur odeur agréable.
 
Ce qu'elle ignorait, c'est que l'odeur de ces fleurs magnifiques était enivrante.
 
Le parfum des fleurs l'envahissait peu à peu et elle perdait sa clairvoyance sans même s'en douter.
 
Plus elle progressait, plus le chemin devenait obscur et effrayant. Le beau sentier évoluait en voie caillouteuse aux pierres tranchantes qui rendaient la marche difficile et de grandes plantes aux épines pointues tailladaient le visage et les mains nues de l'adolescente. La route était subitement devenue dangereuse.
 
La jeune fille regardait autour d'elle avec horreur, mais elle ne voulait pas retourner  en arrière. Obstinément, elle continuait à progresser. L'odeur des fleurs avait complètement étourdie ses facultés de réflexion et d'analyse logique.
Elle se rappelait l'odeur agréable des fleurs du début et espérait sans relâche les retrouver : « Peut-être que ces fleurs apparaitront sous peu et je pourrais à nouveau humer leur parfum exquis. »
 
L'espoir illogique la faisait avancer sans même se retourner vers l'arrière.
 
Un pas et un autre, l'air était lourd et sa respiration difficile. La brume l'empêchait de voir devant elle, et les larmes coulaient sur son visage. Elle était blessée et même meurtrie mais elle continuait à avancer. Etourdie comme insensible, avec un grand espoir dans le cœur, elle marchait tout doucement sans apercevoir le trou béant devant ses yeux... Elle y est tombée, écrasée...
 
Une histoire fictive ? Non ! Pas du tout !
 
Combien de jeunes filles respirent l'odeur enivrante des fleurs du début et ne comprennent pas que ce parfum est trompeur ?
Combien de jeunes filles débutent innocemment des liaisons, répondant aux appels, aux messages, se laissant entraîner ?
Combien de jeunes filles poursuivent obstinément leur relation en s'adonnant complètement à un jeune homme qui ne s’engage en rien, méprisant leur honneur, et sans même s'être rendues compte que la réflexion de leur esprit était complètement floue ?
Combien de jeunes filles ignorent toutes celles qui à l’issue d'une liaison coupée sont blessées et meurtries, et suivent exactement la même voie ?
Si vous connaissez aussi ce parfum de bonheur trompeur, que vous êtes blessée mais que vous êtes décidée à poursuivre envers et contre tout, je vous en supplie. Pour votre bien, réveillez-vous ! Fuyez ! Ne laissez pas la douleur vous envahir, car demain, cela risque d'être trop tard.
Si vous m'avez lue et que vous vous retrouvez derrière chaque mot, « mais que faire maintenant ? Y-a-t-il une voie de retour ? » Oui !
 
4 étapes pour couper une liaison
 
1. Parlez-lui avec délicatesse mais fermement
Dites que vous avez décidé de vous renforcer et de stopper toute liaison jusqu’à votre mariage avec l'aide de D.ieu . Demandez-lui de ne plus chercher à entrer en contact avec vous d'aucune façon.
 
2. Ecourtez la conversation et focalisez-vous sur votre message
Ne laissez pas la conversation s'étendre. Ne lui donnez pas l'occasion de vous séduire à nouveau et de vous remettre à l'épreuve.
 
3. Soyez constante et forte
Ne réagissez pas à toutes ses tentatives de conciliation, aux messages qu'il vous enverra ou vous fera parvenir, aux appels téléphoniques... Ne craignez pas non plus de changer de numéro de téléphone si c'est nécessaire.
Si vous craignez de lui faire honte ou de le blesser, sachez que c'est le conseil du mauvais penchant qui veut que vous poursuiviez cette relation néfaste. Vous êtes en train de sauver votre vie et il n'y a pas lieu de s'apitoyer longuement sur celui qui aurait pu conduire à votre perte. Inutile de le blesser mais soyez absolument ferme. Quand il saisira que vous êtes sérieuse et décidée, il cessera toutes ses tentatives.
 
4. Sachez que la difficulté est passagère
Dans peu de temps, ces difficultés seront remplacées par un sentiment de soulagement et de libération, vous pourrez regarder en arrière avec satisfaction. Si cela vous est possible, il serait bien de partager vos soucis avec un parent/une amie qui vous aidera à faire face à ces obstacles.
 
Bonne chance !
 
Cette rubrique, est tirée du livre "Amour d'un jour" (hébreu) qui sera publié prochainement. Vous voulez acheter le livre ? Envoyer un mail à l'auteur, Penina Lechem à l'adresse etgar@htv.co.il
 
Les plus lus
https://www.hidabroot.fr/