Couple

Le médecin a appelé le père, et lui a annoncé qu'il avait eu un fils, mais handicapé et malade

Mon mari m'a menacée « Si tu m'amène une fille cette fois aussi, ne rentre pas à la maison, ni toi ni ta fille ! »

| 27.07.15 | 22:38
Le médecin a appelé le père, et lui a annoncé qu'il avait eu un fils, mais handicapé et malade

Dans un des hôpitaux d'Israël, une femme sur le point d'accoucher a été admise, avec des signes d'inquiétude et de peur sur son visage. La femme pleurait, et il était évident qu'elle était dans une situation difficile. Après que les infirmières l'aient suppliée de raconter ce qui lui arrivait, la femme dit: « Je me suis mariée il y a neuf ans. Déjà à mon premier accouchement mon mari m'a mis en garde de ne lui amener qu'un garçon. Le ciel en a décidé autrement, et notre fille est née. Ce fut la même chose à la naissance de la deuxième, la troisième... Nous avons grâce à Dieu six filles, et pas encore de garçon. Pour la septième naissance, mon mari m'a menacée « Si tu m'amènes une fille cette fois aussi, ne rentre pas à la maison, ni toi ni ta fille ! » Et à qui la femme a donné naissance ? Une fille !

Jewish Videos

Le médecin-chef de cette section qui a entendu cette malheureuse histoire, vint à elle et lui promit qu'avec l'aide du Tout-Puissant, tout irait pour le mieux. Que fit-il ? Il a rapidement appelé le mari et lui a annoncé joyeusement qu'il était enfin l'heureux papa d'un petit garçon. Il n'y avait pas de limite à la joie du père. Le médecin a ajouté, « S'il vous plaît passez dans mon bureau dès votre arrivée à l'hôpital. » Le père est arrivé rapidement et a donc rejoint la chambre du médecin. « Asseyez-vous s'il vous plaît, prenez un verre d'eau » dit le médecin. Inquiet par l'expression sérieuse du docteur, le père lui a demandé d'expliquer ce qui se passait. « Regardez, vous avez eu un fils, mais, malheureusement, il a quelques problèmes... » Le médecin commença à détailler, « ses doigts ne fonctionnent pas, mais ce n'est pas le plus grave. Il y a aussi un souci avec ses pieds, son pied droit est trop long. Il a un problème mental grave, mais le pire, c'est son défaut au cœur. Dans quelques instants, il va subir une intervention chirurgicale délicate. »

La douleur du père ne peut pas être décrite avec des mots. Sa tête enfouie entre ses genoux, il pleurait amèrement. « Je suis à blâmer pour tout cela, j'ai chagriné ma femme, et j'ai nié les bienfaits que Dieu m'a accordé. Il m'a donné six belles filles robustes et saines. J'aurais pu avoir une autre fille en bonne santé... » A ce moment, le médecin se leva, tendit la main en disant « Mazal Tov, vous avez eu une fille, tout va bien pour elle ! » Le plan de ce docteur intelligent réussit à merveille.

Le papa est devenu heureux de son sort, remerciant Dieu et son épouse pour leur merveilleuse petite fille. Il était évidemment permis au médecin de causer cette grande douleur au papa, c'est même une grande mitsva d'apporter la paix entre un mari et sa femme.

Les plus lus
https://www.hidabroot.fr/