Les plus lus

Une Torah de vie

Oeuf surprise !

Peut-on laisser un œuf et de l'ail pour la nuit épluchés ? Et comment faire une omelette à aube?

| 23.07.15 | 18:39
Oeuf surprise !

Pour les consommateurs d’aliments Cachers, il est clair depuis longtemps que la nourriture que nous achetons est non seulement Cachère mais aussi issue d'un environnement plus propre et sain que les équivalents non surveillés. Cela est vrai, même si la plupart des fois, ces produits sont fabriqués selon des normes de sécurité assez strictes. Alors que le Machgiah (surveillant rabbinique) suit avec attention les mouvements dans les magasins et les usines, les patrons prennent garde à ne pas se faire remarquer par d'autres irrégularités. Prenons comme exemple la question des pesticides, tandis que l'accent est mis par les organismes rabbiniques sur tous les parasites nuisibles, même sur les plus petits comme la teigne des fruits secs, les organismes de santé luttent uniquement contre les grands ravageurs comme les cafards etc. De même les responsables de la cacherout exigent que les légumineuses sensibles à la contamination par des parasites comme le sésame et le riz soient stockées dans un endroit frais et sec. Les normes de santé insistent seulement pour le stockage dans un endroit sec même s'il est chaud. De manière générale, l'alimentation cachère est plus saine parce que nous savons des choses que la science n'a pas encore découvert.

jewish torah

Nous suivons les prescriptions de nos sages qui nous ont interdit de manger des choses dangereuses pour notre santé. Exemple, l'ail, l'oignon et les œufs pelés restés découverts durant une nuit, qui sont un réel danger, pouvant amener à des maladies incurables, comme l'a témoigné dans notre génération le Rabbi de Sanz de mémoire bénie, auteur du "Divré Yatsiv". Pour comprendre de quoi il s'agit, une petite introduction s'impose. Le Talmud rapporte des expressions graves concernant le danger de l'ail des oignons et des oeufs pelés ayant passé la nuit ainsi. En fait, presque tous les décisionnaires ont convenu que les oignons et l'ail pelés ayant passé la nuit ne doivent pas être mangés. Concernant les œufs pelés, les avis sont partagés. Certains estiment que cette interdiction ne s'applique qu'à un œuf dur mais pas cru. D'autres interdisent la consommation de l'œuf seulement si le blanc avait été séparé du jaune auparavant. Comme le danger est grand, nos maîtres de mémoire bénie ont ordonné de ne pas consommer du tout d'œufs épluchés ayant passé la nuit ainsi. Idem pour les œufs liquides utilisés principalement dans l'industrie alimentaire, s'ils ont passé la nuit découverts, il ne faudra pas les manger. Cependant, si l'on a mélangé les œufs avec du sel ou de l'huile, et que cela se ressente au goût de la préparation, le danger disparaît et l'on pourra consommer ces œufs mêmes s'ils sont restés découverts toute une nuit. Rappelons que dans les lieux où la surveillance rabbinique n'est pas poussée, il est très possible que vous mangiez de l'ail, des oignons ou des œufs pelés ayant passé la nuit découverts.

 Il existe une invention simple et ingénieuse, les œufs liquides. Les œufs sont ouverts et mélangés à l'usine, pour donner une solution facile aux boulangeries et pâtisseries qui consomment de grandes quantités d'œufs battus et qui veulent éviter ce travail fastidieux. De nombreux restaurants utilisent également les œufs liquides pour faire par exemple des omelettes le temps d'un éclair. Tout ce processus exige une surveillance rabbinique efficace. Il faut tout d'abord veiller à ce que le produit ne soit pas fabriqué avec des œufs cassés, où les vers sont fréquents. Il faut aussi prendre garde à ce qu'il n'y ait pas de sang dans les œufs. Pour éviter que les œufs passent une nuit découverts, le machgiah (surveillant rabbinique) rajoute pour les pâtes salées 1 à 2 pour cent de sel et pour les pâtes sucrées 2 à 4 pour cent de sucre. Œufs durs en conserve  - L'industrie des sandwiches a évolué, et une demande accrue pour les œufs durs est née. Certaines usines livrent des œufs pelés ou des omelettes cuites. Là aussi, le surveillant rabbinique veille à ce que les œufs passent par un processus de trempage dans l'eau salée avec d'autres arômes ajoutés afin que toutes les parties de l'œuf absorbent le sel et sa saveur. Ainsi l'interdiction vue précédemment est levée.

Qu'est ce qui est considéré comme ayant passé la nuit ? Cela signifie-il que l'aliment soit resté découvert jusqu'après Hatsot (milieu de la nuit), ou uniquement s'il est resté ainsi jusqu'au lever du jour ? En fait les kabbalistes considèrent le début de la nuit jusqu'à Hatsot comme étant une période sous les auspices de l'attribut de justice, alors que le reste de la nuit s'apparente déjà au matin. D'un autre côté, l'heure du lever du jour est celle qui compte pour l'obligation de se laver les mains pour contrer le vent d'impureté qui souffle sur notre corps. Alors si vous commencez une omelette juste avant le lever du jour et que votre œuf reste découvert sans être cuit jusqu'au lever du jour, sera-t-il interdit ? Les décisionnaires ont établi qu'on considèrera comme "ayant passé la nuit" uniquement les aliments restés découverts depuis avant le milieu de la nuit jusqu'au lever du jour. Dans ce cas-là des forces d'impureté peuvent mettre en danger la personne qui consommerait ces aliments. Suivons les paroles de nos sages et Dieu nous protégera.