Actualité

Le choc : 50 ultra-orthodoxes ont découvert qu'ils n'étaient pas juifs

Une jeune fille orthodoxe et sa famille ont dû faire face à une découverte difficile et douloureuse. Ils ne sont pas juifs, car la conversion de la mère, dans les années soixante, n'a pas été faite correctement

| 21.06.15 | 22:36
Le choc : 50 ultra-orthodoxes ont découvert qu'ils n'étaient pas juifs

Une jeune fille orthodoxe âgée de 20 ans s'est récemment adressée à la Cour rabbinique de Netanya, dans le cadre de formalités avant son mariage. La jeune fille, dont la mère s'est convertie au judaïsme dans les années soixante a été invitée à soumettre aux rabbins les documents concernant ses parents. Quand ceux-ci ont vu les papiers, ils ont décidé de contacter le Grand Rabbinat d'Israël afin de vérifier leur validité.

Rav Elon Arbib, secrétaire en chef de la cour rabbinique a reçu avec surprise la réponse du Grand Rabbinat : « Cette cour n'était pas autorisée à faire des conversions. Le certificat fourni n'est pas valide et n'est pas reconnu par le Grand Rabbinat d'Israël.

Selon la réponse du Grand Rabbinat, la jeune fille n'est pas juive parce que sa mère n'a pas été convertie dans les règles de l'art.

Le tribunal rabbinique a constaté que toute une famille orthodoxe n'est pas juive, puisque le judaïsme est déterminé par la religion de la mère, et que dans ce cas elle n'était pas juive. C'est une véritable tragédie pour cette famille de presque 50 personnes, parmi elles des filles mariées et elle mêmes parents d'enfants non-juifs.

L'information a été transmise à toute la famille élargie qui a bénéficié d'une conversion de groupe accélérée.

Cette affaire témoigne de l'importance d'observer scrupuleusement toutes les lois juives.

Les plus lus
https://www.hidabroot.fr/