Lois et coutumes

La mariée a refusé de sortir, après qu'une souris noire soit passée entre elle et le marié

Hors d'elle, elle voyait cela comme un mauvais présage, indiquant qu'elle ne devait pas se marier. Elle refusait de sortir accueillir ses invités

La mariée a refusé de sortir, après qu'une souris noire soit passée entre elle et le marié

Le Rav Yitzhak Zilberstein Shlit''a a raconté. Lorsqu'une personne a le mérite de côtoyer des sommités rabbiniques, il profite non seulement de leurs enseignements de Torah, mais aussi de leur sagesse et de leur ingéniosité. Cette histoire concernant le « Kehilot Yaacov » a été rapportée par son fils, Rav Haim Kanievsky, beau-frère du Rav Zilberstein.

Jewish videos English

C'était au beau milieu d'un mariage, juste après que les mariés se soient retirés dans leur chambre après être passés sous le dais nuptial. Une grosse souris noire est passée entre les mariés. Hors d'elle, la mariée voyait cela comme un mauvais présage, indiquant qu'elle ne devait pas se marier. C'était disait-elle « un signe du ciel » destiné  à l'avertir avant qu'il ne soit trop tard. Elle refusait de sortir accueillir ses invités et toute la cérémonie risquait de tourner au vinaigre.

De nombreuses personnes ont accouru, parmi elles des membres de la famille et des personnalités pour tenter de la raisonner (d'après la Torah, ils ont évidemment raison), mais, sans succès. Même les psychologues spécialement dépêchés sur les lieux ont étés incapable de la convaincre. Au contraire, plus on essayait de lui faire voir son erreur, plus elle s'enfonçait dans sa théorie faisant valoir que tout cela n'annonçait rien de bon.

En désespoir de cause, les parents des mariés ont appelé à l'aide le « Kehilot Yaacov ». Bien qu'il ne reçoive pas de femmes, il fit une exception cette fois-là. Il reçut la toute jeune mariée et lui dit : « Personnellement je pense comme vous qu'il faut voir en cet évènement une chose terrible. Les psychologues qui tentent de vous convaincre ont eux-mêmes tort. Une grosse souris noire n'est pas quelque chose d'anodin. Mais, vous devez savoir ce que nos Sages disent dans le Traité Chabbath 130a ‘’Il n'y a pas de mariage sans dispute’’. Or, je me suis renseigné, et vos familles respectives sont d'une nature calme et s'entendent à merveille. Aucun problème n'est venu perturber votre mariage. Mais les paroles de nos Sages sont plus fortes que tout et doivent s'accomplir. C'est pour cela que cette souris est apparue pour semer la discorde et ainsi respecter l'enseignement de nos maîtres. A partir de maintenant, tout reprendra son cours normal, vous n'avez pas à vous faire de souci. Mazal Tov ! »

Ces paroles de sagesse ont immédiatement produit leur effet sur la jeune femme qui a repris ses esprits et regagné la salle de son mariage presque comme si rien ne s'était passé.

Evidemment, nul besoin de nous pour confirmer la sagesse de nos maîtres. Nous pouvons simplement prendre conscience de l'intelligence de ce sage qui a réussi là où tant d'autres ont échoué. Le « Kehilot Yaacov » avait compris qu'en la contredisant sans cesse, il serait impossible de la raisonner. Ce n'est que lorsqu'il a suivi le raisonnement de cette jeune mariée qu'elle a réussi à reprendre le contrôle d'elle-même en faisant valoir sa raison sur ses sentiments.

Les plus lus
https://www.hidabroot.fr/