Education/Parents et enfants

10 règles pour une vie de famille plus harmonieuse – Menouha Fooks

Aimer, encourager, sourire, partager… Voici 10 conseils qui vous aideront à créer un foyer où il fait bon vivre.

1 – Montrez à vos enfants que vous les aimez – ils vous écouteront par amour

Plus votre foyer sera chaleureux et empli d’amour, plus vos enfants s’y sentiront bien, et seront capables d’aimer les autres. Une maison aimante est attrayante, aussi bien pour vos enfants que pour leurs amis, qui aimeront venir chez vous. Il n’y a aucune limite à l’amour que vous pouvez portez à vos enfants, alors n’hésitez pas à leur montrer à chaque instant à quel point vous les aimez. Ne vous inquiétez, cela ne fera pas d’eux des enfants gâtés.

2 – Le contact physique n’est pas un luxe – c’est un art de vivre

Un câlin, un bisou, une caresse sur les cheveux – ces gestes qui paraissent anodins ont le pouvoir de transformer une maison froide et triste en un foyer chaleureux et aimant.

Les enfants aiment plus que tout les manifestations d’amour. En tant que parents, vous savez mieux que quiconque, ce dont votre enfant a besoin. Ayez pour chacun d’entre eux une attention, un geste différent. Car les enfants – tout comme les adultes – ont besoin de preuves d’amour.

3 – Encouragez de tout coeur les membres de votre famille – cela les aidera à s’épanouir !

Lorsque vous encouragez vos enfants, vous leur donnez l’envie de bien faire, et la force de se dépasser.

Donnez-leur la main afin qu’ils fassent un bond en avant. Arrosez-les d’encouragements, afin qu’ils ne tombent pas. Rappelez-vous que ce sont des fleurs, qui ont besoin d’être arrosées pour ne pas faner.

Si vous complimentez votre enfant sur sa peinture, sur sa robe ou sur la tour de légo qu’il vient de faire tout en continuant à lire votre journal ou à parler au téléphone, vous n’êtes pas quitte de votre devoir. L’encouragement doit être sincère et authentique pour être accepté par l’enfant. Sinon, il se sentira dénigré et peu intéressant.

4 – Souriez à chacun de façon individuelle – et collective

Un sourire ne coûte rien mais vaut de l’or. Alors n’économisez pas vos sourires – ils ne peuvent être que bénéfiques. Souriez à votre bébé, à votre aîné, et même à votre mari et de bon coeur !

Une maison souriante est une maison où règne la sérénité.

5 – Apprenez à écouter – les membres de votre famille deviendront vos amis

Certes, vos enfants ne sont pas vos amis. Mais une maison où règne une atmosphère amicale – est une maison où l’on aime passer du temps, jouer et rester ensemble.

6 – Apprenez à partager – cela ne fera qu’accroître l’amitié et le plaisir

Si vous prenez l’habitude de vous confier aux membres de votre famille, ils feront de même avec vous et votre maison sera un lieu d’échange et de partage. Cela ne fera qu’augmenter la solidarité et la complicité entre vous et donnera l’agréable impression qu’il y a toujours une oreille attentive prête à écouter celui qui ressent le besoin de parler.

7 – Regardez votre enfant dans les yeux lorsque vous lui parlez – ne lui tournez jamais le dos

Lorsque vous voulez que quelqu’un vous écoute – ou lorsque quelqu’un vous parle – regardez le dans les yeux. Si vous vaquez à vos occupations pendant que vous discutez avec votre enfant, il aura l’impression que vous n’accordez pas d’importance à ce qu’il raconte.

8 – Faites confiance à l’enfant et à ses capacités – il vous prouvera qu’il le mérite!

Montrez à votre enfant que vous avez confiance en lui ! C’est la meilleure façon de l’aider à se dépasser et à avoir confiance en lui. Si vous attendez qu’il réussisse pour lui accorder votre confiance, il se dévalorisera, et il y a de fortes chances qu’il n’y parvienne pas.

9 – Jouez avec votre enfant – montrez-lui que ce moment de partage est aussi le vôtre.

Nous pensons toujours que nous jouons pour les enfants, et qu’en tant qu’adultes, nous ne tirons rien de ces moments voire, que nous perdons notre temps. Mais c’est faux ! Les séances de jeu sont des expériences très enrichissantes : cela renforce les liens, nous aide à mieux connaître nos enfants, et nous permet de faire passer facilement des messages : dédramatiser un échec, apprendre à patienter, à partager etc. Pour nos enfants, comme pour nous, ces moments de détente constitueront de merveilleux souvenirs. Sans compter que le jeu participe à créer une bonne ambiance au sein de la maison.

10 – Aidez votre enfant quand il a besoin d’aide – sans en faire trop !

Votre enfant a besoin d’aide ? Soyez là pour lui! Mais ne répondez pas forcément à toutes ses sollicitations. Si vous résolvez tous les problèmes qu’il rencontre, il se sentira tout bonnement incapable de faire quoi que ce soit sans vous. Votre rôle consiste à l’aider lorsque la difficulté est -effectivement – importante, et à lui montrer qu’il a les capacités de résoudre tout seul les problèmes qu’il rencontre.

Menouha Fooks, adaptation française Elisheva Uzan

Tags

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer